Comment faire sa première bière à la maison ?

Bière à la maison

Fabriquer de la bière a besoin d’un savoir-faire particulier et d’une véritable chimie. Chacun d’entre vous peut pourtant réaliser sa première bière à la maison, a condition qu’il dispose de quelques bons conseils et du bon équipement. La fabrication de bière a la maison tient en 3 mots : les ingrédients, le matériel et la patience. Découvrez comment faire la première bière à la maison. 

Quels ingrédients choisir ?

Il faut oublier l’idée en fonction de laquelle la bière se fait uniquement dans des brasseries. Tout foyer doté de la cuisine, des ustensiles et d’apprentis brasseurs peut concevoir la bière. Vous nécessitez seulement d’ingrédients dont les levures, le houblon, l’orge produisant le malt et l’eau. Bien entendu, les produits de substitution existent. Selon le résultat que vous voulez obtenir, vous pouvez ainsi remplacer l’orge par du maïs, du blé, etc. D’autres produits peuvent servir afin d’ajouter plus de saveur. Des différentes épices sont disponibles en grande surface ou au marché. L’essentiel reste la qualité de l’eau qui doit être pure et propre. La quantité ne doit pas être négligée, tout en sachant qu’il vous faudra 5 à 6 litres de l’eau afin de faire un litre de bière. Dans ce cas, il est important de réunir tous les ingrédients et préparer aussi à l’avance de l’eau bien pure afin de pouvoir penser à brasser. Pour plus d’informations, cliquez sur www.monkitabiere.fr

Kit de brassage vs ustensiles de cuisine

Rassurez-vous, le brassage n’a généralement rien de difficile, tant que le matériel et les ingrédients sont prêts. Si vous commencez, il est mieux de vous équiper du kit à bière qui sera complet et facile à utiliser avec la notice. Le brassage a besoin d’un certain nombre d’outils. La majorité d’entre eux peut également bien être remplacée par des cuves ou de grosses casseroles. Le brassage et l’empâtage se feront ainsi grâce à un grand fait-tout ou une cuve. De même pour un chauffage de l’eau servant à rincer une drêche et aussi un autre pour l’ébullition. Après l’opération d’empâtage ou de maltage, vous obtiendrez la drêche qu’il faut laver par une grande passoire. L’opération du chauffage de la mixture s’effectuera sur un brûleur puissant ou une simple plaque alimentaire. Un simple récipient permet de faire une fermentation, le moulin à céréales et le barboteur vous seront aussi utiles. Rappelez-vous d’utiliser les cuves en inox pour un maltage et un brassage. Les kits peuvent faciliter le brassage et permettent une fabrication plus sûre et un gain de temps. Il existe quelques kits de brassage pour les débutants. Ils sont complets et contiennent aussi des ingrédients dosés disposés dans des matériels adaptés à la fabrication. Ils contiennent d’ailleurs une capsuleuse, un thermomètre, un fût, et certains offrent des bonus.

La formation qui se passe de formation ou de livre

Afin de fabriquer votre bière à la maison, vous n’aurez ni à vous munir du livre spécifique ni à étudier. Si vous débutez, vous devez commencer avec un kit bière et suivre bien la recette. Le procédé de la fabrication se fait en 5 étapes successives. Vous devez juste les respecter et respecter le délai imparti. Votre bière sera également délicieuse que celles d’usines de brasserie. Tout d’abord, lorsque votre matériel et vos ingrédients sont rassemblés, vous procéderez au maltage. Ainsi, vous allez fabriquer du malt par les céréales que vous avez optées. Vous fabriquerez, par exemple, du malt à partir des graines d’orge que vous devrez tromper pendant une dizaine d’heures. Cela libérera l’amidon dans des graines qui sera transformé en sucres. Ces derniers seront à l’origine d’alcool dans la bière. Dans ce cas, leur teneur conditionne le degré d’alcool qui est obtenu à la fin des étapes. Le maltage aboutira aussi à la saccharification pendant laquelle le malt va être mélangé à l’eau chaude dans le but de poursuivre toujours le processus de la transformation d’amidon en sucres. L’amidon qui est converti en sucres simples va être bouilli et rejoint par un houblon. Il s’agit généralement du processus de houblonnage qui permet à la bière de recevoir son amertume. Les 2 dernières étapes peuvent prendre de nombreuses heures. Lorsqu’on persévère, la bière obtenue est également riche en saveur.

Un long temps de conditionnement et de fermentation

Il en est généralement de même pour la durée de la fermentation qui peut prendre de nombreux mois. Lorsqu’elle est longue, la bière obtenue sera savoureuse. La fermentation s’effectue deux fois. La première fermentation consiste en l’ajout des levures au mélange afin d’obtenir une bière bien claire et aussi sans résidu du malt. La seconde sera plus longue par rapport à la première. Elle précédera la dernière étape : celle de conditionnement. La mise en bouteille ou encore le conditionnement est la dernière étape. Vu que vous ferez chez vous de la bière, vous n’aurez pas explicitement besoin de bouteilles. Le récipient qui est bien hermétique fera l’affaire. Cependant, lorsque le récipient est ouvert, avant que le gaz ne se soit pas enfuit, vous devrez donc consommer la bière. Le conditionnement peut durer de nombreux mois ou bien un an. En général, cela dépend de résultat que vous voulez obtenir.

Offrir le cadeau idéal pour un amateur de chocolat
Box séjour et week-end : pourquoi les formules insolites séduisent-elles autant ?